01 janvier 2009

La politique de l’autruche (hommage à Guy Debord) Jean-Luc Lupieri, Janvier 2009

La politique de l’autruche (hommage à Guy Debord)Edwige MandrouPerformance réalisée le 10 octobre 2008 à la Konsthallen de Göteborg (Suède) Notre point de départ n’est certes pas de rendre compte par des mots ou des concepts appropriés d’une réalité dont toute trace, à vrai dire – qu’elle soit écrite ou filmée –,  demeure, par essence, éloignée de ce qui fut vécu et éprouvé au moment même de son exécution. De fait, ce que nous pourrons dire de cette performance qui, je crois, a constitué un des moments forts du festival Live... [Lire la suite]
Posté par mandrou à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2008

Réponse à Sandra Jõgeva Pour le catalogue Diverse Universe 2008

Pourquoi utiliser de façon classique dans la performance : le corps nu, la répétition d’actions, et les objets trouvés dans l’espace du lieu de performance. La performance comme un moyen. -La répétition du geste permet au corps de se libérer de la représentation. En théâtre, en danse, on a à interpréter un personnage, un rôle : on doit composer entre son personnage et sa propre personne. En performance, pas de personnage, mais il est quand même difficile de se défaire instantanément de son propre rôle, masque et comportement... [Lire la suite]
Posté par mandrou à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2008

Answer to Sandra Jõgeva for the catalogue Diverse Univers 2008

Sandra: 1. Am I correct if I describe your performances as poetical gender studies? 2. Are you critical towards what our society expects from a female and a male person? 3. Why do you use quite classical elements of performance art (naked bodies, repetitive actions, found materials from the location) while delivering your message? 4. Is feminist thinking still relevant in contemporary society? Edwood answer: Why to use in a classic way in the performance: the naked body, the repetition of actions and found materials from... [Lire la suite]
Posté par mandrou à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2007

La foule de l'intime de Luc Kerleo

La foule de l'intime. Dans les récentes années de la création contemporaine, le thème de l'intime a envahi la scène, aboutissant à cette cocasse situation paradoxale de l'intime érigé en mouvement de masse. Pourtant même si cette thématique a surgi au rang d'évidence culturelle, l'individu, quant à lui, reste seul, d'une solitude peut-être plus pesante encore. Il reste individu, simple atome d'une matière sociale, insignifiant dans ce matériau. Le portrait devient autoportrait, passage révélateur d'une société qui n'agit peut-être... [Lire la suite]
Posté par mandrou à 19:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]